Actualités Communiqués de presse - 27 Jan 2017

Les producteurs d’oléagineux allemands et français demandent le maintien d’objectifs d’incorporation obligatoire des biocarburants de première génération dans la directive énergie renouvelable post 2020

ufopfop_logo

 

 

 

 

 

Berlin – Paris, le 27 janvier 2017

A l’invitation de l’UFOP (association allemande de promotion des huiles et des protéines végétales), une délégation de représentants de la FOP (Fédération française des producteurs d’oléagineux et de protéagineux) emmenée par son vice-président Arnaud Rousseau et une délégation de l’UFOP emmenée par son Président Wolfgang Vogel se sont réunies le 25 janvier à Berlin. La FOP et l’UFOP sont les principaux représentants des secteurs des oléagineux et des protéagineux en France et en Allemagne.

 
La FOP et l’UFOP demandent le maintien d’objectifs obligatoires pour les biocarburants de première génération dans la directive énergie renouvelable pour la période 2020-2030. C’est une condition nécessaire pour donner des perspectives aux agriculteurs et aux producteurs de biocarburants ainsi qu’à l’atteinte des objectifs ambitieux d’utilisation d’énergies renouvelables annoncés pour 2030. Pour les deux organisations, le développement des énergies renouvelables ne doit pas compromettre celles qui sont actuellement produites à partir de colza qui fournissent également des protéines végétales et des aliments pour animaux, mais au contraire prendre en compte leurs bénéfices pour l’environnement et promouvoir un développement complémentaire des biocarburants avancés.

 
L’UFOP et la FOP ont concentré leurs échanges à l’occasion de cette rencontre à Berlin sur les dernières propositions de la Commission européenne en matière d’énergie. Dans son « paquet d’hiver », la Commission a proposé de réduire le plafond de biocarburants de première génération de 7% en 2020 à 3,8% en 2030 dans les carburants. De plus, la Commission a proposé l’introduction de mandats obligatoires d’incorporation de biocarburants avancés et a dans le même temps supprimé les objectifs d’incorporation spécifiques au transport. Les débouchés des producteurs d’oléagineux sont directement menacés par ces propositions. Sans objectifs d’incorporation pour les transports, les propositions de la Commission européenne peuvent conduire à la fin du secteur des biocarburants de première génération et conduiront à la chute du prix des graines ainsi qu’à un recul des surfaces consacrées aux oléagineux au niveau européen.

 
La FOP et l’UFOP contestent l’analyse de la Commission européenne et attirent l’attention sur les conséquences pour l’agriculture européenne. De fait, la réduction de la première génération conduira à dégrader un peu plus le déficit européen en protéines végétales et aura un impact sur la diversité des assolements. Pour la FOP et l’UFOP, l’ambition européenne en matière d’énergie renouvelable doit se traduire par un mandat obligatoire de 7% pour la première génération coproductrice de protéines végétales et d’aliments pour le bétail, un développement des biocarburants avancés en plus de la première génération et la fixation d’objectifs dans les transports. Les biocarburants avancés ne seront pas disponibles en masse avant plusieurs années, leur développement est au mieux en cours et leur rentabilité est loin d’être prouvée jusqu’à aujourd’hui. Aussi, la FOP et l’UFOP soulignent que la première génération, qui ne concurrence pas la production alimentaire en Europe, respecte déjà de hauts niveaux de durabilité, est déjà disponible et est nécessaire à l’atteinte d’objectifs ambitieux en matière d’utilisation d’énergies renouvelables, notamment dans les transports. La FOP et l’UFOP demandent un examen des résultats tels qu’ils seront atteints en 2025 quant au développement des biocarburants avancés.

——————————

Contacts :

UFOP : Claire-Waldoff-Str. 7, 10117 Berlin – www.ufop.de – Stephan Arens : + 49 30 31904 225

FOP : 11 rue de Monceau, 75008 Paris – www.fopoleopro.com – Claude Soudé : + 33 6 18 03 58 18

English: French and German oilseed farmers urge for maintenance of mandatory first generation biofuels objectives in the renewable energy directive after 2020

Deutsch: Deutsche und französische Ölsaatenerzeuger fordern eine Beibehaltung der Ziele für die Biokraftstoffe der ersten Generation in der Erneuerbare Energien-Richtlinie nach 2020

libero vel, lectus ut dapibus efficitur. ante. libero eget dolor. facilisis