Actualités Communiqués de presse - 22 Mai 2019

Plan protéines : face au silence du Ministre de l’agriculture, la FOP suspend sa participation aux réflexions

PARIS, le 22 mai 2019,

Le Président de la République a fait de l’accroissement de la souveraineté en protéines un enjeu majeur de la politique agricole, économique et environnementale de la France et de l’Europe.

Or, depuis près de deux mois, le Ministre de l’agriculture reporte ou annule systématiquement tous les rendez-vous avec les responsables de la FOP. C’est pourquoi, en l’absence d’engagements et face à ce silence assourdissant depuis les propos du Président de la République, la FOP décide de suspendre toute participation aux réunions concernant de près ou de loin le plan protéines.

Interrogé à ce sujet, Arnaud Rousseau a déclaré : « les discours ne suffisent plus. Il nous faut maintenant des réponses. Le décalage entre le volontarisme du Président de la République et sa déclinaison par le Ministre de l’agriculture est incompréhensible. C’est pourquoi en l’absence de réponse à nos questions, nous suspendons notre participation aux réflexions conduites ».

La FOP et les acteurs de la filière française des huiles et protéines végétales se sont résolument et activement engagés dans la déclinaison concrète de cette ambition qu’ils partagent.

Mais construire seul ne suffit pas. Il faut que la Puissance publique s’engage et accompagne nos demandes. Il nous faut des réponses concrètes et pragmatiques, la déclinaison du Grand plan d’investissements consacré au plan protéines ou encore les déclinaisons législatives ou réglementaires nécessaires.

Nombreux sont les défis à relever. Défis de produire remis en cause par la disparition des facteurs de production. Défis agronomiques et climatiques qui nécessitent de repenser les itinéraires techniques et l’accompagnement des systèmes de production. Défis écologiques en favorisant la rotation des cultures et la diversité des assolements. Défis de l’innovation et de la recherche pour construire des solutions pérennes. Défis sociétaux pour répondre aux attentes des citoyens-consommateurs et lutter contre les visions passéistes et l’agri-bashing. Défis de la construction d’une Europe qui défend son modèle en valorisant ses filières et le lien animal/végétal.

Tous ces défis et bien d’autres encore, la FOP et les acteurs de la filière s’attachent à les relever avec détermination comme l’atteste le volontarisme de leur plan de filière.

 

Contact : Thibaut LEDERMANN t.ledermann@fopoleopro.com – 06 50 69 20 08

Donec Curabitur dapibus mattis adipiscing eget et, ante. vulputate,