Olive

L’olivier est issu de la famille des Oléacées. Il est apparu sous une forme sauvage il y a plus de 14 000 ans et s’est ensuite propagé sur tout le pourtour méditerranéen, au gré des civilisations et des conquêtes.

Cycle cultural

floraison olive

La floraison a lieu à la fin du printemps. Après fécondation de la fleur, les fruits se forment lors de la nouaison, généralement au mois de juillet.

maturité olive

Au mois de septembre, la couleur de l’olive commence à changer (véraison) et le fruit débute sa maturation. C’est en général en novembre ou de décembre que l’olive arrive à maturité.

Intérêt agronomique 

L’olivier pousse aussi bien dans un sol siliceux que calcaire, à l’exception des sols argileux et lourds avec un très fort taux d’humidité. Très résistant à la sécheresse, il craint par contre les excès d’eau. Il vit plusieurs siècles grâce à sa capacité naturelle de régénération par des rejets qui assurent sa descendance.

Principales zones de production en France

En France, l’olivier est cultivé sur le pourtour méditerranéen.

production olive France

Production

Environ 3,2 MnT d’huile d’olive sont produites chaque année.

Depuis des millénaires cette production est liée au bassin méditerranéen. Aujourd’hui encore les pays de l’UE produisent 70 % de cette huile et en consomme 60 %

Face à cela, la France avec une production moyenne de 5000 T (moy. Sur 2010/2014) fait figure de petit poucet, même si la production moyenne (hors 2014) y a progressé grâce à l’entrée en production des nouvelles plantations réalisées dans le cadre du plan de relance. Malheureusement en 2014 elle devrait s’écrouler à un niveau catastrophique.

Une forte variabilité interannuelle

Autre caractéristique de cette production très localisée à l’échelle du globe : sa très forte variabilité.

Avec un pays aussi largement dominant dans la production, tout incident climatique y ayant une incidence sur les quantités récoltées se ressent très fortement sur la production mondiale.

Ainsi, sur les 5 dernières années, la production mondiale a varié entre moins de 2,6 MnT en 2012 et plus de 3,6 en 2011, résultat direct des variations observées en Espagne et de la sècheresse qui y a sévi en 2012 et à nouveau en 2014 et qui y a divisé par 2 la récolte.

Production mondiale d’huile d’olive (moyenne 2010/2014)

Consommation mondiale d’huile d’olive

La consommation d’huile d’olive est croissante, et cette croissance s’est accélérée depuis le milieu des années 90. Elle apparaît aujourd’hui plus rapide dans les pays qui ne sont pas traditionnellement consommateurs d’huile d’olive (Brésil, Chine) que dans les pays traditionnellement consommateurs et producteurs d’huile d’olive de l’UE, qui consomment quand même encore plus de la moitié de la production mondiale mais où la demande est contrainte par l’offre.
Sur les 5 dernières années, la consommation a triplé en Chine et progressé de 85% en Russie et au Brésil, de 65% au Japon, de 21% au Canada et de 16% aux USA.
En France la consommation d’huile d’olive est stabilisée aux alentours de 115 000 T/an.

Consommation mondiale d’huile d’olive (MnT)

Consommation mondiale d’huile d’olive (moyenne 2009/2013)

Composition d’une olive verte

Utilisations

Alimentation humaine

L’olivier est cultivé pour son fruit (vert puis noir, à maturité complète en décembre) et pour l’huile savoureuse qu’on tire de sa pulpe, comestible dès le premier pressage à froid, sans transformation chimique. Très riche en oméga 9 et en polyphénols, son usage est recommandé dans de nombreux régimes alimentaires. Les huiles d’olive possèdent une palette gustative très étendue (intense, subtile, à l’ancienne).

Chimie végétale

En cosmétique, elle aide à réguler l’hydratation, la souplesse et la jeunesse de la peau (antioxydants). L’huile d’olive est aussi une excellente huile de massage ayant un pouvoir nettoyant. Transformée en savon (de Marseille), elle est le meilleur détergent naturel.

Quelques chiffres

Une oliveraie met 5 à 7 ans avant d’entrer en pleine production.

En France, 80% des oléiculteurs cultivent moins d’un hectare d’oliviers et ne produisent que 20% de la récolte nationale.

Un quart de la production française d’huile d’olive est sous signe AOC.

Sur les 5 000 T de production française 2 000 T sont commercialisées en circuits courts et autant sont récupérées directement aux moulins par les obtenteurs.

Ordres de grandeur de rendements :

– en olives : 1,5 T/ha en sec, 5 T/ha en irrigué

– en huile d’olive : 15 à 20 % soit 5 à 7 kg olives pour produire 1 kg huile (1,1 l).

= > soit entre 250 et 1000 litres huile/ha, un olivier permet de produire 3 à 5 litres d’huile d’olive

Pour en savoir plus, n’hésitez-pas à aller sur le site de l’AFIDOL : http://www.afidol.org/

velit, ut consectetur mattis leo. ut ante.